Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 avril 2017 - 11:55

Réouverture de la passerelle au parc de l’île Saint-Quentin

Par Salle des nouvelles

Fermée depuis le mois d’octobre dernier, la Corporation pour le développement de l’île Saint-Quentin est heureuse d’annoncer la réouverture de sa passerelle d’interprétation. Il est donc possible pour la population d’en profiter à nouveau.

En raison du vieillissement de la forêt présente sur l’île, la Ville de Trois-Rivières s’est vue dans l’obligation de sécuriser la zone humide environnant la passerelle d’interprétation. Il était impératif pour l’équipe responsable des travaux, de protéger l’écosystème, ce qui a exigé des techniques particulières au milieu et une grande minutie. Les travaux étant maintenant terminés, les gens désireux de profiter du printemps dans un environnement naturel calme et paisible pourront le faire en toute sécurité sur le site du Parc de l’île Saint-Quentin.

Depuis son ouverture en 1998, la passerelle est devenue un rendez-vous incontournable pour les amants de la nature. Petits et grands apprécient les moments passés sur la passerelle, que ce soit pour l’observation des oiseaux, de la faune ou de la flore en général, pour la photographie, pour relaxer grâce à une marche en toute quiétude, pour lire, toutes les raisons sont bonnes pour venir profiter de la passerelle d’interprétation du Parc de l’île Saint-Quentin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.