Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
16 novembre 2016 - 08:32 | Mis à jour : 09:04

Un homme de Trois-Rivères recherché par les policiers

Par Salle des nouvelles

Mise à jour 16 novembre 2016 à 9h : Les policiers de Trois-Rivières ont procédé à l’arrestation de Sylvain Nolette. Ce dernier devrait comparaitre aujourd’hui au Palais de justice.

La Direction de la police de Trois-Rivières enquête actuellement plusieurs dossiers de fraudes pour lesquelles un suspect a été identifié et fait l’objet d’un mandat d’arrestation.

L’homme de 50 ans et domicilié à Trois-Rivières, solliciterait des personnes âgées afin d’exécuter des travaux pour lesquels un acompte est exigé, sans que toutefois les travaux en question ne soient complétés ou réalisés. Déjà en accusation pour certains dossiers, il a été remis en liberté sous conditions dont celle où, il lui est interdit de faire un contrat ou de faire des travaux chez une personne âgées de plus de de 65 ans. 

Sylvain Nolette, qui fait l’objet d’un mandat d’arrestation, mesure 1 m 66, pèse 82 kg, a les yeux bleus et les cheveux bruns. Toute personne, ayant de l’information à partager pouvant nous permettre d’exécuter le mandat d’arrestation visant cet individu, peut communiquer avec la Direction de la police de Trois-Rivières au 819 691-2929. 

Toute personne croyant avoir été victime d’un tel stratagème est invitée à partager l’information avec l’enquêteuse Ann Bertrand au 819-370-6700 poste 3291 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.